Ile de Phuket - Baie de Chalong

Publié le par LAGORCE

Naviguer en Asie, c’est se confronter à une autre culture, cela fait peur à certains (tsunami, grippe aviaire..), c’est excitant pour d’autres ( nouveauté, culture…), je me range plutôt dans la deuxième catégorie. Une population qui vie en mer et même sur la mer ne peut pas être mauvaise, c’est ce que je suis parti vérifier là bas.


Deux jours depuis mon départ de mon petit village du sud de la Gironde, via Bordeaux, Paris, Bangkok, et Phuket, et je descends d’un taxi devant le bar/restaurant « Jimmy’s Lighthouse » au fond de la baie de Chalong en Thaïlande.
« Chalong Bay », il faut maintenant parler anglais, se situe en mer d’Andaman dans l’océan Indien, à la sortie Nord du détroit de Malacca.
En compagnie deux équipiers, Achille et Hector, je retrouve Blandine une équipière arrivée quelques jours auparavant et Alex, le propriétaire du bateau que nous avons loué et dont je serais le chef de bord pendant quinze jours.
Le bâtiment est flanqué d’un phare plus décoratif qu’utile. C’est un point de rencontre, très fréquenté, par les « voileux ». Le centre de la salle est occupé par un large bar en U et un billard américain, des tables se répartissent en périphérie, devant des baies sans fenêtres donnant sur un jardin ou vers mer. Les murs sont tapissés de photos de bateaux anciens ou modernes principalement d’origines américaines, pays qui semblent avoir marqué la vie maritime locale. La clientèle est étrangère et utilise la langue anglaise dans les conversations.
L’accueil d’Alex est chaleureux. Nous faisons connaissance en sirotant une « Tiger » la bière locale. Le climat ici est tropical, ce soir, l’air est doux et chargé d’humidité, autour de 90%,.
Située à une latitude d’environ 7° Nord, la Thaïlande est, dans l’univers de la plaisance, l’un des pays les plus comblé de l’Asie du Sud Est.
Baignée par deux océans très différents ; la Mer de Chine méridionale à l’Est et la Mer d’Andaman à l’Ouest, la péninsule Thailando-malaise qui sépare ces deux terrains de jeux marins agit comme une barrière atmosphérique, divisant deux bassins climatiques très distincts et souvent opposés.
Alex nous fait l’éloge de cette contrée qui l’a adopté. Cette région est extraordinaire, de belles îles, un peuple amical qui accueille naturellement les étrangers, une culture fascinante, une nourriture extraordinaire et des bons prix. Tout ceci attire vers l’escale de Phuket, et les splendides alentours de la Mer d’Andaman, de nombreux bateaux qui traversent l’Océan Indien.
La soirée ne fait que commencer ici, mais pour nous il est tard (ajouter six heures de décalage horaire) ; la fatigue se fait sentir, nous ressentons tous le besoin de nous reposer.
Nous prenons rendez-vous avec Alex pour 9h00 demain matin, dans un bar proche ou nous prendrons un petit déjeuner, puis il nous désigne au large de la baie une lueur sur un bateau, c’est le TIKI 38 que nous allons utiliser pendant notre séjour et sur lequel bien sûr nous allons dormir ce soir. Pour le rejoindre une annexe nous attend sur la plage. Arrivé à bord nous découvrons un bateau impeccable qui nous met en confiance, nous choisissons chacun une cabine et nous nous installons.
Bonne nuit!

Commenter cet article