Archipel des Saintes, île de Terre d'en Haut, samedi 25 janvier 1997

Publié le par Dan

C’est assez cools, la nav. dans les caraïbes grâce à l’alizé, tout en farniente. Six-sept nœuds, torse nu. Sous ce climat, la navigation prend des allures de grand pique-nique. Bon vent belle mer, un air chaud le jour et frais la nuit. Qui donne comme des vapeurs de bonheur. Des bouffées de vie. Les sourires éclatent, les regards chantent, les manœuvres filent. Rien ne pèse. On ressemble aux poissons qui font parfois la course, grisés. Radieux.

Nous relâchons dans la Baie de Pompière, sur la côte sud. Superbe. Le soir repas au restaurant du bourg, "Le mouillage" très bonne cuisine locale, cabri, dorade, lambi, cristophine, patate douce, colombo. Avant de rentrer, nous prenons un verre au bar de la jetée.

Le quartier est animé, de nombreux scooters bruyants déambulent. Les cris, hurlements et musique d’un groupe de garçons, réveillent le port : répétition pour le carnaval ou défilé de conscrits ?

Malgré tout, ce village est réellement très sympathique, en fin de journée, une fois le plus gros des touristes partis.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article