Au large de Saint Vincent, mardi 21 janvier 1997

Publié le par Dan

Départ à 3h 30, navigation de nuit, puis vers six heure le jour se lève, chacun se relaye à la barre, pour rejoindre le mouillage de "Wallilabu bay" sur Saint Vincent. Cette île à la réputation d'abriter des pirates mensonge ou réalité? il ne m'est jamais rien arrivé de facheux. Dans la baie, notre bateau est amarré, ancre à l'avant, aussière portée à terre par les indigènes. Après de longs palabres, nous nous sentons obliger, d’acheter deux ananas, en espérant être débarrassés de leur présence pesante.

Le soir repas dans le seul restaurant de la baie, soupe d'épinards, poisson grillé, belles serveuses, le tout aux accents d'un orchestre de bidons et en gardant un oeil sur le bateau.

Commenter cet article