Ile de Union, lundi 20 janvier 1997

Publié le par Dan

Ce matin le vent souffle en rafales encore très fortes.

Nous consommons beaucoup d'eau nos réserves sont encore presque vides.

Le mouillage de la ville de Clifton sur lîle de Union, est équipé d’un ponton qui permet, entre autres, de s'amarrer afin de s'approvisionner en eau.

Dans la matinée, nous nous rendons sur cette île. La manoeuvre d'appontement n'est pas des plus faciles, jeter l'ancre, puis effectuer une marche arrière avec le vent de travers et enfin s’amarrer sur une plateforme aux planches disloquées équipées de quelques taquets épars et un peu stessant.

Une fois à quai, nous aurons ainsi accés à "l' Anchorage Yacht Club" un hôtel / restaurant / bar / bassin à requins et aérogare pittoresque et incontournable.

Plus tard dans l'aprés-midi, nous rejoindrons l'île voisine de Mayerau, le "Patuelli"*, nous assure que le point de vue, depuis le sommet, sur les Tobago, est inoubliable.

Après un mouillage dans "Saline bay", face à une plage propre et fleurie, équipée de barbecues géants, pour les agapes des touristes déversés des paquebots, nous escaladons l'île à la végétation de plantes grasses et d'épineux.

Le panorama sur le lagon des Tobago est vraiment fantastique, fond de sable clair ou récifs de coraux bleu marine et vert émeraude.

Puis au coucher du soleil nous redescendons, les reliefs montagneux de Union se détachent sur l’horizon. Les villages que nous traversons sont composés de cabanes et maisons, misérables.

 Leurs abords sont poussiéreux et désordonnés. Nous essayons de prendre quelques photos, mais les habitants se font vite menaçants.

* Guide de navigation aux Antilles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article