Ile de Béquia, vendredi 17 janvier 1997

Publié le par Dan

Après une nuit et une journée de navigation, délaissant pour l'instant les îles de Sainte Lucie et Saint Vincent, nous filons vers le mouillage principal de l'île de Béquia "Admiralty Bay". Cette île est une dépendance de Saint Vincent, où les formalités douanières et de police, sont réputées plus rapides et moins chères. Une heure plus tard, l'accès aux îles Grenadines nous est ouvert.

Une visite de "Port Elizabeth " la capitale, s’impose. Le centre de l’agglomération est blotti prés du port dans une profonde baie. Sur la jetée sont amarrés un cargo, un ferry et un bateau de pêche, les dockers à la nonchalance appuyée effectuent leur travail dans un bruit assourdissant.

A l'écart de ce trafic, existe un lieu plus touristique, plus calme. De nombreux voiliers sont mouillés, face aux restaurants à la cuisine anglocréole, et aux boutiques de produits plus ou moins locaux (T.shirt, cerfs - volants, revues, bouquins, affiches, coquillages etc).

Avant notre départ, nous décidons de faire le plein de carburant et d’eau, l'approvisionnement en fuel, tout comme le remplissage des citernes d'eau ou le ramassage du linge sale, est ici astucieusement réalisé à domicile, il suffit pour cela, de lancer un appel radio sur le canal n°9 auprès de Bill, de le renouveler un certain nombre de fois et de garder son calme.

Commenter cet article