Ile de la Martinique, jeudi 16 janvier 1997

Publié le par Dan

Notre objectif est de gagner rapidement l’archipel des Grenadines, puis au retour de faire du tourisme dans les îles.

En attendant, les rêves nous les vivons éveillés de jour comme de nuit. Après la mer agitée au vent de la Dominique et celle, plus calme sous le vent de la Martinique, le soleil brûlant de la journée ou le ciel étoilé des nuits tièdes, c'est pour ce matin un mouillage dans la Grande anse d'Arlet, chargée de bateaux de plaisance.

 

 

Courte escale, approvisionnement en fruits et légumes, envoi, pour certains, des premières cartes postales (déjà !). Pour assurer une ré-hydratation indispensable à nos organismes soumis à ce climat tropical, rien ne vaut l'ambiance d’un des ‘lolos’* du fond de l'anse pour un Ti punch au milieu de bruyants joueurs de domino. La bouteille de rhum est posée sur la table avec des citrons vert et du sucre et chacun se sert à son goût.

A 15h 30, nous lèverons l'ancre à destination des Grenadines.

* bistros

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article