Vannes (retour)

Publié le par Dan

La nuit sera agitée et courte.
Vers 1h 00 nous sommes réveillés en sursaut par une bande d'éléphants qui piétinent et s'interpellent au-dessus de nos têtes: ils viennent naviguer pour le week-end sur un bateau, à couple du notre et se croit seul au monde.
Nous intervenons vivement et après des excuses tout redevient calme.
Au matin, après le petit déjeuner, nous arrêtons avec le loueur les formalités de règlement de l’accident. 
L
a croisière se termine, elle aura été forte en émotions en tous genres, nous bouclons nos sacs et regagnons la gare sous la pluie.
Il me reste quelques heures d'apesanteur familiale et sociale, dans le train qui me ramène à Bordeaux, avant de redescendre sur terre. 

Commenter cet article