Vendredi 13

Publié le par Daniel LAGORCE

La journée le tourisme génère bruit et agitation, heureusement longtail est bateaux bruyants quittent les lieux assez tôt, alors c’est le moment de plonger car ici le spectacle est aussi sous l’eau. Les méduse nous gâche un peu la vie, une combinaison de plongée intégrale serait la bienvenue.


Il est 9h00, lorsque nous prenons place dans l'annexe pour nous rendre au fameux "hong". Au loin sur la plage de sable blanc, se déplace paresseusement un gros varang. Vingt minutes plus tard, nous nous aventurons avec précautions, surveillant les récifs de coraux qui affleurent, dans l'anfractuosité du rocher et nous accédons au lagon. Il est circulaire de 200m de diamètre, le fond recouvert d’eau, les parois de 100m. de haut, qui l'encerclent, sont tapissées de végétation luxuriante de façon très pittoresque. Nous serons seuls un moment, puis arrivent les premiers touristes sur des bateaux aux moteurs bruyants, il est 10h00 c'est le moment pour nous, de reprendre la mer.
Après deux heures de navigation nous sommes en vue de la baie de Ao Nang la chaleur est très forte une petite baignade sera la bienvenue.
L’endroit idéal semble se situé derrière l’île de Koh Nang au mouillage de Rai Le Beach, entouré de rochers spectaculaires formant la pointe Sud de la baie.
Des restaurants et des bungalows dans l’ombre des cocotiers bordent la baie, ils sont fréquentés par des voyageurs à petit budget, contribuant à une ambiance relaxante.
Un récif s’étend dans la baie à partir de la pointe Sud de la plage ses eaux cristallines attirent les apnéistes. En se baladant le long du cap à marée basse, il y a plusieurs grottes, fissures et surplombs spectaculaires à explorer.
Nous nous amarrons à un des coffres existants au milieu de la baie pour quelques heures.
Il n’y a pas d’accès à cette péninsule par la route, les falaises qui l’encerclent sont très hautes. Des longtails assurent le transport depuis les plages environnantes. Au coucher du soleil, leurs va et vient cessent et tout redevient paisible.
Malgré tout, pour la nuit nous rejoindrons le mouillage Nord de l'île de Koh Dam Khwan, splendide, plus calme et sûr pendant cette saison de mousson du Nord-est.
Situé derrière un grand récif de corail s’étendant de l’île principale vers un groupe d’îlets rocheux au large de la pointe Nord de Koh Dam Khwan, se déroule un paysage sous-marin superbe, avec au milieu un récif clouté de têtes de corail spectaculaires.
Depuis notre place, on peut aussi atteindre avec précaution et en annexe, avec précautions , la grande zone de récifs qui ferme le passage entre Dam Hok et Dam Khwan, sur celui-ci pendant la journée un petit bar fermé le soir, sert nourritures et des boissons.
Aujourd'hui, sans combinaison, la baignade est de courte durée car de nombreuses petites méduses urticantes presque invisibles, nous gâche la vie sous-marine.
Quand la nuit tombe nous sommes maintenant trois bateaux a l'ancre. Le vent tourne à l'est et se renforce, le bateau est un peu secoué, nous terminons notre apéro quand soudain, notre annexe se détache, nous plongeons pour la récupérer et au même instant l'un des bateaux dérape et s'éloigne de plusieurs centaine de mètres. Il y a deux personnes à bord mais rien ne bouge. Notre annexe est maintenant disponible et rapidement nous les rejoignons pour les prévenir, il nous remercie du bout des lèvres et relâche un peu de chaîne, mais reste sur place pour la nuit, curieux?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article